Ce que le budget signifie pour l’évolution constante de l’immobilier d’entreprise

Ce Que Le Budget Signifie Pour L'Évolution Constante De L'Immobilier D'Entreprise

“`html

Avec le passage d’un nouveau budget, le paysage économique reste difficile pour les entreprises. L’économie a passé la majeure partie de 2023 au bord de la récession, les consommateurs ressentent toujours la pression, et le fardeau fiscal est au plus haut depuis 70 ans alors que le Royaume-Uni cherche à rembourser les énormes dépenses publiques engagées pendant la pandémie de Covid. Ajoutez à cela toutes sortes de contraintes sur la chaîne d’approvisionnement mondiale, des incertitudes géopolitiques et un marché de l’énergie volatile, et il est facile de voir le mélange complexe de défis auxquels les dirigeants d’entreprise sont confrontés en 2024 et au-delà.

Les perspectives économiques et immobilières pour les entreprises en 2024

Le budget n’a pas significativement changé la donne pour la plupart des entreprises. Le taux d’imposition des sociétés reste à 25 %, avec un taux de 19 % sur les bénéfices jusqu’à 50 000 £. Cependant, le régime d’amortissement complet à 100 % a été étendu pour inclure les biens loués, ce qui profitera aux entreprises de construction et de location de matériel. Plus optimiste encore, l’annonce du budget a confirmé que les pressions inflationnistes commencent à s’atténuer. De nombreux consultants et organismes de prévision voient maintenant des lueurs d’espoir au bout du tunnel. CBRE, par exemple, s’attend à ce que l’inflation retombe à l’objectif de 2 % de la Banque d’Angleterre d’ici début 2025, ce qui permettra des coupes dans les taux d’intérêt soutenant la croissance du revenu réel et allégeant le fardeau de la dette des entreprises. Cela aidera à son tour une économie stagnante à recommencer à croître.

L’élan ESG prend de l’ampleur

Les entreprises ne peuvent cependant pas se permettre de relâcher leurs efforts et d’attendre le retour des bons temps. À côté d’une image économique en récupération, les exigences de conformité autour de l’ESG se renforcent et ont des implications pour un grand nombre d’organisations. Par exemple, il y aura bientôt une répression contre les entreprises et les opérateurs immobiliers commerciaux qui ne respectent pas les règles minimales de notation EPC. Actuellement, on s’attend à ce que tout bien immobilier commercial loué doive avoir une note EPC minimale de bande C d’ici 2027, passant à B dès 2030. Étant donné que le minimum actuel est E, cela pourrait représenter beaucoup de travail à accomplir dans un court laps de temps.

Les progrès tangibles nécessitent un mélange de réflexion globale et détaillée. Ensemble, des détails apparemment mineurs tels que le mobilier et la gestion des déchets, et des choses simples comme encourager de bonnes habitudes avec l’éclairage, l’utilisation de l’eau, les postes de travail et le HVAC, peuvent en réalité faire une grande différence et construire une culture plus large axée sur la durabilité.

Les temps changent

La relation entre l’ESG et l’immobilier d’entreprise n’est qu’une des nombreuses grandes tendances que j’ai observées au cours de mon temps de travail dans cet espace. Depuis que le télétravail est devenu la norme imposée, les espaces de travail ont été réimaginés pour remplir des applications plus collaboratives alors que les raisons de venir sur le lieu de travail ont changé. Cela a conduit à des défis pour certains dirigeants d’entreprise en relation avec l’occupation et la certitude des horaires des bâtiments. L’utilisation des espaces de travail peut varier considérablement au cours d’une semaine, ce qui rend difficile l’optimisation de divers processus de gestion des bâtiments. Cependant, je crois que nous pourrions commencer à voir un retour à un modèle plus cohérent de personnes travaillant dans des bureaux et autres biens immobiliers commerciaux, et de nombreux secteurs ramènent déjà des jours de bureau obligatoires et des quotas.

Où les entreprises décident de se situer reste d’une importance cruciale, notamment en ce qui concerne l’attraction des talents. La localisation des locaux peut être un facteur décisif de recrutement. Bien que je ne vois pas de grande tendance pour les organisations à déménager vers des zones urbaines, il est intéressant de noter le succès des hubs d’innovation tels que Cambridge et Reading Green Park, qui abrite désormais des marques emblématiques telles que PepsiCo, Bayer, Thales et Virgin Media. Les entreprises semblent graviter vers d’autres entreprises prospères.

Crédits

“`

Ce Que Le Budget Signifie Pour L'Évolution Constante De L'Immobilier D'Entreprise

Virginie Majaux

"Virginie Mazaux" est un personnage fictif créé par l'équipe de Yourtopia.fr, symbolisant une passionnée de blogs et de réseaux sociaux née en 1992 à Bordeaux. Ce personnage, imaginé pour représenter une génération connectée et créative, a été conçu pour explorer et écrire sur diverses passions dans le monde numérique. Bien que "Virginie" ne soit pas une personne réelle, les articles publiés sous ce nom reflètent le travail collaboratif de notre équipe éditoriale, qui partage un intérêt commun pour la communication, l'innovation numérique et les tendances sociales. "Virginie", en tant que création de Yourtopia.fr, apporte une perspective unique et engageante sur les dernières évolutions dans le domaine des médias sociaux et du blogging, illustrant le parcours d'une blogueuse fictive depuis ses débuts jusqu'à la création de son propre blog et sa collaboration avec Yourtopia.fr.