Comment l’EIC vous guide pour faire de l’Europe un leader technologique

Comment L'Eic Vous Guide Pour Faire De L'Europe Un Leader Technologique

Le Conseil Européen de l’Innovation (CEI) investira cette année 675 millions d’euros dans des start-ups prometteuses pour soutenir la politique de souveraineté technologique de l’Europe. Malgré un budget réduit par rapport aux années précédentes, l’ambition de développer la prochaine génération de leaders technologiques européens reste intacte face à l’intensification des tensions géopolitiques. Le CEI s’engage à combler le fossé financier que rencontrent les entreprises européennes lors du passage du laboratoire académique à l’entreprise commerciale, et à relever les défis liés à la levée de capitaux nécessaires à leur expansion.

Un engagement renouvelé pour l’innovation européenne

Face à une concurrence mondiale accrue et à la dépendance vis-à-vis des importations technologiques en provenance de Chine et des États-Unis, l’Europe cherche à renforcer sa base technologique. Cette démarche est essentielle pour maintenir sa position sur la scène internationale et garantir une plus grande sécurité. La souveraineté technologique est devenue un enjeu majeur de la politique de l’Union Européenne, comme l’a souligné le Premier ministre belge Alexander De Croo, qui appelle l’Europe à passer à la vitesse supérieure pour rester un continent « innovant, créatif, riche en capital et productif ».

L’accélérateur du CEI : catalyseur de croissance pour les start-ups

Le programme Accélérateur du CEI se distingue par son approche en trois étapes : le financement de la recherche via le programme Pathfinder, l’accompagnement du passage du laboratoire à la start-up avec le programme Transition, et le soutien au développement des start-ups et scale-ups à travers le programme Accélérateur. Ce dernier, doté de la part la plus importante du budget du CEI, offre une combinaison de subventions et de prises de participation en capital, faisant de la Commission Européenne un investisseur direct dans les start-ups.

Des défis ciblés pour stimuler l’innovation

Les domaines technologiques supervisés par les gestionnaires de programmes du CEI comprennent l’énergie renouvelable, les technologies quantiques, l’électronique responsable, les systèmes spatiaux et technologies, l’imagerie médicale et l’IA dans les soins de santé, la biotechnologie, les dispositifs médicaux, les technologies vertes, les matériaux avancés pour l’énergie, les technologies d’ingénierie architecturale et la construction, ainsi que l’alimentation. Ces secteurs sont alignés sur les politiques européennes en matière d’IA, de santé, d’énergies renouvelables et de semi-conducteurs, entre autres.

Comment obtenir un soutien et quel montant ?

Chaque entreprise peut recevoir jusqu’à 2,5 millions d’euros en subventions et jusqu’à 15 millions d’euros en capital. Le processus d’obtention de ces fonds se déroule en trois étapes, commençant par une première évaluation basée sur une proposition succincte, suivie d’une demande complète et d’un entretien final avec le jury du CEI. Les dates limites pour les deuxième et troisième étapes sont respectivement fixées au 13 mars 2024 et au 3 octobre 2024.

Un parcours exigeant mais fructueux

Malgré un taux de réussite relativement faible pour l’Accélérateur, les entreprises qui parviennent à franchir toutes les étapes peuvent bénéficier d’un soutien significatif pour leur croissance. Cependant, il est important de noter que l’obtention de capitaux propres nécessite souvent la présence d’un investisseur principal, le CEI contribuant sa part une fois cet investisseur trouvé.

Pour aller plus loin

Les acteurs de l’innovation européenne peuvent s’attendre à des changements dans les lignes directrices du CEI pour l’année prochaine, avec une attention particulière portée à la planification financière et à la flexibilité de la Commission face aux budgets prévisionnels des start-ups. Pour ceux qui cherchent à naviguer dans le paysage complexe du financement de la recherche et de l’innovation en Europe, des ressources telles que Science|Business offrent des analyses approfondies et des conseils pratiques.

Sources:
– « Here’s what the EIC wants you to do to make Europe a tech leader » – Science|Business: https://sciencebusiness.net/news/heres-what-eic-wants-you-do-make-europe-tech-leader
– European Innovation Council: https://eic.ec.europa.eu/index_en
– Horizon Europe partnership with EU member states and the private sector: https://www.chips-ju.europa.eu/
– Farm to Fork strategy: https://food.ec.europa.eu/horizontal-topics/farm-fork-strategy_en
– Health Emergency Preparedness and Response Authority (HERA) Incubator: https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/qanda_21_642
– EIC Data Hub: https://eic-datahub.eismea.eu/?mode=7&domains=sme%20-%20phase%202

Charles Foucault De Yourtopia.fr

Charles Foucault

"Charles Foucault" est un personnage fictif créé par l'équipe de Yourtopia.fr, incarnant un journaliste expérimenté et dévoué, né dans les années 50 à Paris. Ce personnage, issu d'une famille modeste, a été conçu pour représenter la passion et le dévouement pour le journalisme dès le plus jeune âge, écrivant initialement pour le journal scolaire avant de poursuivre des études universitaires en journalisme.

Bien que "Charles Foucault" ne soit pas une personne réelle, son histoire fictive est utilisée pour illustrer le parcours d'un journaliste engagé, couvrant des événements significatifs tels que des catastrophes naturelles et des conflits politiques. "Charles" est présenté comme un reporter audacieux, apportant un professionnalisme et une perspective unique aux lecteurs de Yourtopia.fr.

Les articles publiés sous le nom de "Charles Foucault" sont le résultat d'un effort collectif de notre équipe éditoriale, qui partage un engagement envers un journalisme de qualité, une couverture approfondie des événements mondiaux, et une narration captivante. À travers ce personnage, Yourtopia.fr vise à offrir des reportages perspicaces et bien informés, enrichissant la compréhension de ses lecteurs sur divers sujets d'actualité.