Les acheteurs chinois et hongkongais en offshore repensent leurs stratégies d’investissement immobilier en Australie

Les Acheteurs Chinois Et Hongkongais En Offshore Repensent Leurs Stratégies D'Investissement Immobilier En Australie

« `html

Dans un changement significatif, les acheteurs chinois et de Hong Kong préfèrent désormais attendre d’obtenir la résidence permanente avant d’investir dans l’immobilier australien. Cette évolution est principalement motivée par les coûts supplémentaires liés à l’achat de propriétés en tant que non-résidents, incluant des droits de timbre plus élevés et le processus incertain du Foreign Investment Review Board (FIRB).

Les coûts additionnels : un frein majeur

Les frais considérables dissuadent les non-résidents d’investir dans l’immobilier australien, comme l’a souligné Peter Li, agent immobilier à Sydney. Par exemple, un non-résident permanent paierait 151 200 dollars supplémentaires sur un bien immobilier de 1,525 million de dollars à Sydney, en raison des frais de demande et de la surcharge de droit de timbre pour les acheteurs étrangers.

Une démographie en diversification

Le ralentissement économique en Chine et l’annulation récente du visa pour investisseur significatif devraient réduire davantage les demandes chinoises. Cependant, une augmentation des demandes provenant d’acheteurs basés en Inde et au Népal indique un changement dans la démographie des investisseurs étrangers. La demande en provenance de l’Asie du Sud-Est est également en hausse, suggérant une diversification des pays sources.

Une nouvelle ère pour l’investissement étranger

Le gouvernement australien a récemment annoncé l’élimination des visas pour investisseurs pour ceux qui ont investi plus de 3,3 millions de dollars dans des entreprises ou des propriétés résidentielles, citant un manque de bénéfice net pour le pays. Cette décision reflète une tendance à privilégier les visas encourageant les travailleurs qualifiés ou les retraités disposant d’un revenu stable.

Les agents immobiliers et les développeurs doivent s’adapter aux marées changeantes de l’investissement étranger. Alors que la demande pour l’immobilier australien reste forte, la source de cette demande se déplace de manière inattendue.

En conclusion, alors que les acheteurs offshore chinois et de Hong Kong reconsidèrent leurs stratégies d’investissement, le marché immobilier australien entre dans une nouvelle ère. Cette transformation apporte à la fois des défis et des opportunités, ajustant le marché aux sables mouvants de l’investissement étranger.

Credits

« `

Les Acheteurs Chinois Et Hongkongais En Offshore Repensent Leurs Stratégies D'Investissement Immobilier En Australie

Virginie Majaux

"Virginie Mazaux" est un personnage fictif créé par l'équipe de Yourtopia.fr, symbolisant une passionnée de blogs et de réseaux sociaux née en 1992 à Bordeaux. Ce personnage, imaginé pour représenter une génération connectée et créative, a été conçu pour explorer et écrire sur diverses passions dans le monde numérique. Bien que "Virginie" ne soit pas une personne réelle, les articles publiés sous ce nom reflètent le travail collaboratif de notre équipe éditoriale, qui partage un intérêt commun pour la communication, l'innovation numérique et les tendances sociales. "Virginie", en tant que création de Yourtopia.fr, apporte une perspective unique et engageante sur les dernières évolutions dans le domaine des médias sociaux et du blogging, illustrant le parcours d'une blogueuse fictive depuis ses débuts jusqu'à la création de son propre blog et sa collaboration avec Yourtopia.fr.