L’histoire des trésors de l’Égypte antique qui ont été découverts en Écosse est enfin révélée.

Trésor En Écosse

De 1952 à 1984, des découvertes archéologiques liées à l’Égypte antique se sont produites le long d’une côte écossaise. The Independent revient sur cette histoire extraordinaire, relatée en détail par des experts du Musée national d’Écosse.

On pourrait facilement penser qu’il s’agit d’un scénario d’un roman, tant l’issue de ces événements est extraordinaire. Au cours des dernières décennies, une série de découvertes archéologiques remarquables, totalisant dix-huit objets exhumés, en relation avec l’Égypte antique, a eu lieu dans la région côtière de Fife, en Écosse, située entre les estuaires du Forth et du Tay.

Récemment, les experts du Musée national d’Écosse ont partagé avec le public tous les détails de cette histoire fascinante.

Le 20 novembre, le journal The Independent a publié un article sur ces événements peu communs, qui ont débuté dans les années 1950, lorsqu’un élève, fréquentant une école privée située sur le domaine historique de Melville House, a été contraint de déterrer des pommes de terre en guise de punition…

Statuette en bronze d’un taureau Apis

Tout a débuté en 1952 lorsqu’un jeune garçon creusait la terre et a accidentellement touché la tête d’une statue en grès rouge datant du milieu de la XIIe dynastie. Au départ, l’enfant a pris cet artefact pour l’un des tubercules qu’il avait été envoyé chercher.Quatorze ans plus tard, en 1966, un autre trésor est apparu : une petite statuette en bronze représentant un taureau Apis d’origine égyptienne. Cette trouvaille a eu lieu lors d’une séance d’éducation physique dans le parc de l’école, lorsqu’un élève a atterri par hasard sur la statuette qui émergeait de la terre.

Une incroyable coïncidence s’est produite car l’enseignant-surveillant présent ce jour-là était en réalité le garçon qui avait fait la première découverte dans les années 1950 !Finalement, une troisième découverte a eu lieu deux décennies plus tard, en 1984. Cette année-là, des élèves ont utilisé un détecteur de métaux pour exhumer un autre précieux trésor antique, une figurine égyptienne en bronze représentant un homme.

Des mystères persistent

Certains mystères persistent (encore) sans réponse. Elizabeth Göring, une spécialiste et conservatrice au Musée national d’Écosse, a eu l’opportunité de participer à des fouilles sur ce site. Elle a partagé avec The Independent : « Ces découvertes représentent le projet le plus inhabituel de ma carrière en archéologie. » Elle a ensuite souligné que les recherches résultant des premières découvertes avaient révélé une « histoire fascinante ». Toutefois, elle a également exprimé des réserves quant à certains mystères de cette histoire, qui pourraient rester non résolus.

Dès le début, il était évident pour elle que les trois objets découverts par des élèves étaient connectés, faisant partie d’une collection plus vaste. À présent, ces artefacts, ainsi que ceux découverts plus récemment lors de fouilles ultérieures, sont exposés au musée écossais.

Des objets rapportés d’un voyage ?

Au fil des dernières années, des experts ont avancé une explication plausible quant à la raison pour laquelle ces objets égyptiens ont été un jour ensevelis dans cette région écossaise. Selon leurs hypothèses, les artefacts auraient été acquis par l’héritier de la propriété Melville House, un certain Alexander, Lord Balgonie (1831-1857).

En 1856, Alexander, accompagné de ses deux sœurs, s’était rendu en Égypte dans l’espoir d’améliorer sa santé, comme le relate le quotidien britannique. À cette époque, il n’était pas rare que des marchands se rendent dans des hôtels égyptiens (ou à bord de bateaux) pour vendre des antiquités. Il est donc tout à fait possible que les trois membres de la famille aient ramené ces objets au Royaume-Uni.

Margaret Maitland, conservatrice principale de la Méditerranée antique au Musée national d’Écosse, a qualifié cette collection de fascinante, notamment en raison du mystère qui entoure son origine dans ce pays. Elle a déclaré : « C’est un défi passionnant d’essayer d’identifier une gamme aussi diversifiée d’objets remarquables. »

L'Histoire Des Trésors De L'Égypte Antique Qui Ont Été Découverts En Écosse Est Enfin Révélée.

Dorien Grasson

"Dorien Grasson" est un personnage fictif élaboré par l'équipe de Yourtopia.fr, représentant un expert en nouvelles technologies et un écrivain passionné, originaire de Lyon, né en 1992. Ce personnage a été imaginé pour symboliser la passion pour la technologie et l'écriture, ayant suivi un parcours académique en journalisme en ligne à l'université de Lyon.

Bien que "Dorien Grasson" ne soit pas une personne réelle, son histoire fictive est utilisée pour illustrer le chemin d'un rédacteur technologique dévoué, commençant sa carrière dans un site web local avant de lancer son propre blog en 2015. Ce blog, créé dans l'univers fictif de Yourtopia.fr, se concentre sur des sujets tels que les dernières innovations numériques et les applications mobiles incontournables, reflétant un engagement envers la qualité et la pertinence de l'information.

Les articles publiés sous le nom de "Dorien Grasson" sont le fruit d'un travail collaboratif de notre équipe éditoriale, visant à fournir des informations précises et captivantes sur les technologies émergentes. À travers ce personnage, Yourtopia.fr s'efforce d'offrir des perspectives enrichissantes et des analyses approfondies sur le monde numérique, captivant l'intérêt du grand public.