Prisonnier perd ses avantages après avoir échangé des photos dénudées avec une autre détenue en utilisant un appareil photo, en SC

Prisonnier Perd Ses Avantages Après Avoir Échangé Des Photos Dénudées Avec Une Autre Détenue En Utilisant Un Appareil Photo, En Sc

« `html

Le Tribunal de Justice de Santa Catarina (TJSC) a confirmé les sanctions contre un détenu trouvé en possession d’un téléphone portable et d’un appareil photo contenant plusieurs photos intimes, dans la juridiction de la Vara de Execuções Penais du Vale do Itajaí.

La réglementation stricte des communications en prison

La découverte d’un téléphone portable et d’un appareil photo chez un détenu a conduit à des sanctions sévères par le Tribunal de Justice de Santa Catarina. Cette affaire souligne l’importance de la régulation des moyens de communication au sein des établissements pénitentiaires, conformément à l’article 50 de la Loi sur l’exécution des peines, qui interdit aux détenus de posséder ou d’utiliser des appareils permettant de communiquer avec l’extérieur.

Les faits

Un détenu a été sanctionné après avoir été surpris en possession d’un téléphone et d’un appareil photo, ce dernier contenant des photos intimes de lui-même et d’une autre détenue. L’enquête a révélé que le détenu avait profité de sa position privilégiée, liée à son travail en atelier, pour percer un trou dans le mur afin de transférer divers objets à une détenue avec laquelle il entretenait une relation amoureuse.

La décision judiciaire

Malgré les arguments du détenu, qui prétendait ne pas être le propriétaire des téléphones trouvés et n’être responsable que de l’appareil photo, la cour a maintenu les sanctions, soulignant la gravité de l’infraction. Les témoignages des agents pénitentiaires ont confirmé le lien entre le détenu et les objets découverts, notamment l’utilisation avouée de l’appareil photo pour échanger des images intimes.

Implications et conseils

Cette affaire met en lumière la nécessité d’une surveillance accrue et de mesures disciplinaires strictes pour prévenir l’introduction et l’utilisation non autorisées de dispositifs de communication dans les prisons. Elle rappelle également aux détenus les conséquences potentiellement graves de telles actions, y compris la perte de bénéfices tels que la réduction de peine.

Pour plus d’informations sur la gestion des communications en milieu carcéral et les droits des détenus, consultez le site de la Ministère de la Justice.

Credits

Sources utilisées pour cet article :

« `

Prisonnier Perd Ses Avantages Après Avoir Échangé Des Photos Dénudées Avec Une Autre Détenue En Utilisant Un Appareil Photo, En Sc

Adrien Juzac

"Adrien Juzac" est une création fictive de l'équipe de Yourtopia.fr, incarnant un blogueur et journaliste français passionné, né le 12 avril 1987 à Paris. Ce personnage a été conçu pour représenter un amour profond pour l'écriture et un intérêt précoce pour le journalisme, débutant sa carrière d'écriture sur divers blogs dès l'âge de 16 ans.

Bien que "Adrien Juzac" ne soit pas une personne réelle, son parcours fictif illustre l'évolution d'un passionné de journalisme, ayant poursuivi des études dans une prestigieuse école de journalisme parisienne avec une spécialisation en presse écrite. "Adrien" est présenté comme ayant créé son propre blog durant ses études, un espace où il explore et partage ses pensées sur des sujets variés tels que la culture, les voyages et la technologie.

Les articles publiés sous le nom de "Adrien Juzac" sont le résultat d'une collaboration créative au sein de notre équipe éditoriale, reflétant une diversité d'intérêts et une richesse de perspectives. À travers ce personnage, Yourtopia.fr vise à offrir des contenus engageants et informatifs, capturant l'esprit d'un journalisme dynamique et polyvalent.