Réduire les coûts reste une priorité pour les DAF malgré des prévisions de croissance

Réduire Les Coûts Reste Une Priorité Pour Les Daf Malgré Des Prévisions De Croissance

“`html

Les directeurs financiers des organisations en Irlande prévoient une forte croissance de leurs entreprises cette année, malgré une priorité marquée pour la réduction des coûts et l’amélioration de l’efficacité, selon un nouveau rapport d’EY. Cette dynamique s’accompagne d’un investissement accru dans la cybersécurité, bien que moins d’un tiers des entreprises interrogées disposent d’une équipe dédiée à cette tâche, soulignant l’importance cruciale de renforcer les mesures de sécurité numérique face aux menaces cybernétiques incessantes.

Optimisme et défis économiques en Irlande

Les chefs financiers (CFO) en Irlande affichent un optimisme notable pour l’année à venir, avec des prévisions de croissance moyenne de 11 % pour 2024. Cet enthousiasme est toutefois tempéré par une attention soutenue sur la réduction des coûts et l’amélioration de l’efficacité, qui demeurent des priorités stratégiques pour environ 84 % des CFO interrogés. Cette dualité reflète une approche pragmatique face aux incertitudes économiques mondiales, où la croissance doit être équilibrée par une gestion financière rigoureuse.

La pénurie de talents : un obstacle majeur

Un autre défi significatif mis en lumière par le rapport est la pénurie de talents et les difficultés de rétention du personnel. La compétition pour attirer et retenir les meilleurs talents s’intensifie dans un marché du travail irlandais tendu, ce qui pourrait entraver les niveaux de croissance souhaités par les entreprises. Cette situation appelle à des stratégies innovantes en matière de gestion des ressources humaines et de développement des compétences.

L’investissement technologique au cœur de la stratégie de croissance

Près d’un cinquième des CFO considèrent l’investissement dans la technologie comme une priorité absolue pour stimuler la croissance en 2024, y compris les dépenses en cybersécurité pour près de 40 % des organisations. Toutefois, cet intérêt marque un léger recul par rapport à l’année précédente, suggérant que l’investissement technologique pourrait avoir atteint un plateau après des augmentations significatives ces dernières années. Moins d’un tiers des entreprises ont actuellement une force opérationnelle dédiée à la cybersécurité, une augmentation notable par rapport à seulement 8 % l’année dernière.

L’intelligence artificielle : un potentiel sous-exploité

Le rapport révèle également que l’augmentation des dépenses technologiques n’inclut pas nécessairement des investissements dans l’intelligence artificielle (IA). Seulement 26 % des répondants ont utilisé l’IA pour améliorer l’efficacité ou automatiser les tâches manuelles et la détection des risques. Un faible pourcentage a utilisé l’IA générative dans leur milieu de travail, et encore moins envisagent d’utiliser l’IA avancée pour améliorer les opérations financières de l’entreprise ou acquérir de nouvelles compétences dans ce domaine au cours des deux prochaines années.

Il est impératif que les CFO continuent de faire de la cybersécurité une priorité pour garantir que leurs organisations soient suffisamment résilientes pour soutenir et contrer les assauts cybernétiques incessants, souligne Derarca Dennis, partenaire d’assurance chez EY.

Conclusion

En somme, le paysage économique et technologique en Irlande présente à la fois des opportunités de croissance et des défis complexes. Les CFO jouent un rôle crucial dans la navigation de leurs entreprises à travers ces eaux tumultueuses, en équilibrant croissance, efficacité et innovation, tout en renforçant les défenses contre les menaces cybernétiques de plus en plus sophistiquées.

Crédits

Cet article s’appuie sur les informations fournies par le rapport d’EY et les analyses de Caoimhe Gordon.

“`

Réduire Les Coûts Reste Une Priorité Pour Les Daf Malgré Des Prévisions De Croissance

Virginie Majaux

"Virginie Mazaux" est un personnage fictif créé par l'équipe de Yourtopia.fr, symbolisant une passionnée de blogs et de réseaux sociaux née en 1992 à Bordeaux. Ce personnage, imaginé pour représenter une génération connectée et créative, a été conçu pour explorer et écrire sur diverses passions dans le monde numérique. Bien que "Virginie" ne soit pas une personne réelle, les articles publiés sous ce nom reflètent le travail collaboratif de notre équipe éditoriale, qui partage un intérêt commun pour la communication, l'innovation numérique et les tendances sociales. "Virginie", en tant que création de Yourtopia.fr, apporte une perspective unique et engageante sur les dernières évolutions dans le domaine des médias sociaux et du blogging, illustrant le parcours d'une blogueuse fictive depuis ses débuts jusqu'à la création de son propre blog et sa collaboration avec Yourtopia.fr.

Annonces sponsorisées

Publicité